PMI France Sud

Voter pour Dynamiser ou le fermer ce forum: http://www.doodle.com/aex7i8wy5f9hw6iy


    OPM3, ce que j'ai retenu de ma session avec Thierry Soulard

    Partagez
    avatar
    MOperto
    Admin

    Nombre de messages : 328
    Age : 56
    Centre(s) d'intérêt dans le PM : PMO, Portfolio Management, Internation Projects, IT Projects, Leadership
    Date d'inscription : 05/12/2006

    OPM3, ce que j'ai retenu de ma session avec Thierry Soulard

    Message par MOperto le Mer 7 Mai - 15:19

    Voici ce que j’ai retenu de la session de PMI France-Sud animée par Thierry Soulard, PMI Certified PMP, OPM3 Assessor and OPM3 Consultant.

    Thierry choisit de démarrer sur les points faibles constatés de par le monde en matière de maturité en management de projet par des organismes connus et reconnus (KPMG, Michael Stanleigh, Ivey Business Journal, PM Network) :
    o Faiblesses des entreprises à définir des objectifs financiers réalistes
    o Absence d’un processus de gestion des bénéfices qui permettrait aux entreprises de choisir leurs projets en fonction de leur stratégie
    o Défaut d’alignement entre indicateurs business et indicateurs de performance des projets
    o Les meilleures pratiques en gestion de projet ne sont pas connues, et les leçons apprises ne sont pas pérennisées
    o Choix de projets qui ne peuvent répondent au triptyque: Rentabilité, Satisfaction du client en temps en Qualité et dans les coûts, et Maîtrise des risques (projet & Business)

    Comme vous le constatez, l’alignement entre le portefeuille de projet et les stratégies commerciales de l’entreprise sont au cœur du problème, ainsi que la non-application des meilleures pratiques.

    Thierry définit la maturité comme un pont entre d’un coté des Principes et Processus de Gestion des projets, programmes et portefeuilles et de l’autre la création de valeur durable pour l’entreprise.

    Les concepts en 4 couches:

    Sur la couche basse, la Maturité en Management de Projet (PMM), il s’agit de cheminer à travers un process d’amélioration comportant 4 groupes de processus (Standardiser, Mesurer, Controler, Améliorer) pour passer d’une liste de meilleures pratiques connues (PMBoK+pratiques métier) à un état où ces meilleures pratiques sont systématiquement appliquées.

    La couche OPM relève de l’aptitude de l’organisation à fonctionner en mode de projet :
    o Aligner systématiquement projets, programmes et portefeuille de projets avec la stratégie de l’organisation;
    o Étendre les bénéfices de la maturité en gestion de projets à toute l’organisation;
    o Conditionner la prise de décision à la valeur ajoutée que son accomplissement génèrera pour l’organisation

    Le but de l’OPMM sera de devenir le meilleur (un exemple pour le business) grâce au management de projet. Cela suppose:
    o Un degré d’implication pour l’amélioration continue à tous les niveaux de l’organisation;
    o Une identification des faiblesses dans les modes de travail qui réduisent les performances;
    La discipline et volonté de contrôler une mise en place institutionnalisée des meilleures pratiques ;

    OPM3 fournit un modèle en 3 phases : Connaissance, évaluation et amélioration avec :

    3 bibliothèques indispensables pour véritablement évaluer une organisation et préparer un plan d’amélioration:
    1.Les meilleures pratiques (environ 600) [Best Practices]
    2.Les compétences nécessaires [Capabilities]
    3.Les axiomes de plan d’amélioration [Improvement planning]

    Ces bibliothèques sont au cœur de la seconde phase : l’évaluation, dans laquelle on analyse les résultats tangibles. Elle permet de constater quelles sont les compétences qui existent et par conséquent quelles sont les meilleures pratiques qui sont véritablement en place. De ces rapports on pourra décider des prochaines étapes d’amélioration à atteindre.

    o Chaque meilleure pratique d’OPM3 est décomposable en compétences et en résultats mesurables.

    Best Practice: Meilleure méthode reconnue de façon consensuelle pour atteindre un objectif défini;

    Capability: Compétences spécifiques dans l’organisation qui s’additionnent pour former une « best Practice »;

    Outcome: Résultat tangible de l’application d’une compétence pour effectuer une action;

    Key Performance Indicator (KPI): Indicateur reconnu permettant de mesurer le niveau de performance d’un résultat tangible.

    Thierry nous rappela qu’OPM3 s’applique aux 3 domaines de management: Project, Programme et Portefeuille de projet.

    Il nous présenta brièvement les outils automatisés à disposition: http://opm3online.pmi.org
    OPM3 Self Assessment, outil en ligne pour tous et http://www.opm3productsuite.com product suite dont seuls les consultants et assesseurs OPM3 peuvent se servir pour exercer leurs offices.

    Je remercie Thierry Soulard pour cette session qui nous permit de mieux comprendre ce qu’est OPM3 et comment commencer à l’approcher dans nos entreprises respectives.

      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 2:10